Publié le Laisser un commentaire

Robe de mariée Chicfleur

Il y a exactement un an, j’ai eu l’occasion et l’honneur de participer à un grand événement. Un des plus beaux jours de la vie que deux personnes puissent avoir.

Le 28 octobre 2017.

Eh bein oui.

Ils se sont dit Oui.

Oui pour la vie!

Oui devant leurs très chers amis et famille.

Oui pour le meilleur et pour le pire.

Dans ces plusieurs Oui, il y en a un qui me concerne aussi.

Un petit oui mais avec beaucoup de peur et plein d’émotions.

J’ai dit Oui moi aussi.

Oui, le jour que nos deux voisins nous ont invités chez eux pour un apéro et tout d’un coup la mariée m’a demandée si je pouvais confectionner sa robe.

Je me suis dit dans mon petit cœur:

⁃ Ah ouais! Un truc de dingue quoi!

Je n’y croyais pas. Au début tu penses que c’est une blague mais non. C’est du sérieux. Elle veut vraiment que je lui fasse sa robe pour le plus beau jour de sa vie.

Wahou!

Ok! Fofolle que je suis, peut-être prise par l’adrénaline, j’ai dis Oui:

– Ok, j’essaierai de faire ta robe de mariée mais je ne te promets rien.

Après une situation de dingue, une décision de dingue.

C’est vrai que je suis passionnée de la couture mais jusque là je me suis toujours amusée en utilisant le wax africain comme base.

C’est un tissu 100% coton, rien à voir avec de la soie, la dentelle ou d’autres tissus encore. Je m’y suis habituée donc ça ne m’a jamais créé (presque) aucun soucis.

⁃ Une robe de mariée?

⁃ Ça c’est du lourd ça!

⁃ D’où dois-je commencer?

⁃ Sur quel tissu je dois m’orienter?

⁃ Comment prendre les mesures et surtout quel modèle?

Oh zut! Ce jour là ça sera elle la protagoniste et tout le monde aura les yeux sur elle ce qui veut la robe faite par moi.

Au secours!!! Panique totale!

Mon mari qui me soutient toujours et qui croit en moi, comme d’habitude essaye de me calmer:

⁃ Tout va bien se passer!

Et moi aussi comme d’habitude, je m’énerve. Comment ça peut bien se passer si je n’ai jamais fait une chose pareille?

⁃ Il y a toujours une première fois oui mais là c’est pour une mariée. Qu’est ce que j’ai fait? Pourquoi ai-je accepté? Je dois rennoncer ou pas?

⁃ Mille questions sans réponses dans ma tête…

Après une longue réflexion, une voix en moi qui me parle:

⁃ Si elle t’a demandé de lui faire une robe c’est qu’elle a vu quelque chose en toi que toi tu ne vois pas. Si elle a eu confiance en toi, il y aura une raison, non?»

Ok, petite voix peut-être t’as raison. Peut-être que je suis capable sinon pourquoi aurat-elle choisi moi? Une simple petite voisine qui à peine connaît?

À la fin j’ai fini par me convaincre. Du coup la confirmation de mon Oui.

Ç’a été le début d’une longue expérience unique (je croyais), exceptionnelle et plein d’émotions.

Heureusement que la mariée avait déjà une idée du modèle et à partir de ça on a pu se projeter.

Des mois sont passés, après un certain nombre d’essais, plusieurs modifications on a fini par réaliser le petit/grand projet.

Grâce à sa confiance et à son sang froid j’ai eu le courage d’aller jusqu’au bout.

Bref, mon mari avait raison et même la petite voix.

Une expérience à refaire!

Je vous présente ma première robe de mariée, en mousseline de soie et dentelle de Calais, inspirée au style année 20.

Merci Adélaïde pour la confiance!

Impossible is nothing!

À très bientôt pour me deuxième robe de mariée.

Vous trouverez plus de photos sur mes page Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire